Le défi des 111 jours : la voie de l’écriture !

Je rêve d’écrire un livre depuis toute petite. J’ai commencé un nombre incalculable de fois, j’ai remplis un bon nombre de carnets. Des ébauches de roman, mais aussi des notes prises dans un file d’attente, des récits du quotidien, des questionnements,… A ce jour, je dois admettre que je n’ai pas encore réussi à écrire le roman dont je rêve. En revanche, je suis belle et bien tombée en amour avec l’écriture. 💓💓💓

Car l’écriture n’est pas réservée aux écrivain.e.s ! Et je me suis rendue compte à quel point elle peut devenir un outil précieux. Au fil des pages noircies, j’ai découvert des bienfaits incontestables: plus de sérénité, une certaine clarté sur les émotions que je ressens et les enjeux que je rencontre, et surtout la sensation d’être pleinement connectée à moi-même.

Mais mettre en place une pratique d’écriture n’est pas si facile et je ne vais pas vous mentir, les bénéfices dont je vous parle proviennent de la REGULARITE avec laquelle on parvient à écrire dans son journal. Moi-même, je passe par des phases plus ou moins actives, même si au final, je finis toujours par y revenir.

Ce que je vous propose aujourd’hui, c’est de trouver cette régularité ENSEMBLE. Se lancer dans ce défi un peu fou d’écrire 30 minutes, tous les jours, pendant 111 jours ! Pourquoi 111 ? Le 1 est pour moi ce chiffre magique qui réapparait dans ma vie dans les moments les plus inattendu. Je relève la tête et il est 11h11, je regarde les stats sous l’un de mes posts au moment ou il attend les 111 vues… Ce chiffre m’apparait comme le signe que je suis sur la bonne voie. Il m’encourage à persévérer dans cette direction !

111 jours, c’est aussi une durée suffisamment significative pour:
✅ Installer une pratique sur le long terme
✅ Se donner le temps d’observer des résultats
✅ Explorer toutes les phases du processus : excitation, découragement, plaisir,…
✅ Se connecter à soi, à la pratique, et à ce qu’il se passe…

📆 RV lundi 13 Septembre 2021, à 8h30 en LIVE sur ma chaine Twitch. Vous trouvez tous les liens nécessaires via le lien que je vous mets dans ce message.
On finira donc ce défi aux alentours des fêtes de fin d’années ! Ca serait pas un super cadeau d’être enfin parvenu.e à faire rentrer l’écriture dans votre vie?! 🎁🎄

🙋‍♀️ Pour suivre le défi, 1 photo/jour sera postée sur mon compte INSTAGRAM, avec le hashtag #Défijournaling111. Le but est de matérialiser la progression du Challenge et d’avoir la satisfaction journalière d’avoir « coché la case », N’hesitez pas à poster la votre !
🤝 Pour se donner du coeur à l’ouvrage et rester motivé.e.s, je propose également, à celles et ceux qui le souhaitent, d’écrire ensemble ! Pour cela, retrouvons-nous en LIVE sur TWITCH, tous les lundi, mercredi et vendredi, de 8h30 à 9h.

LIEN DE SUIVIS #Défijournaling111 sur INSTAGRAM
LIEN POUR ECRIRE ENSEMBLE SUR TWITCH

Quel que soit le moment, rejoignez-nous dans cette folle aventure sur la VOIE DE L’ECRITURE !

CE DONT VOUS AUREZ BESOIN POUR VOUS LANCER :
- Un carnet de votre choix
- Votre stylo préféré
- Vos envies, vos rêves, votre présence... tout simplement !
A lundi ! 
💓

J’écris – Ben Mazué

Ces textes que j’aurais voulu écrire. Ceux qui parlent à mon âme. Ceux qui ont su exprimer des émotions indicibles. Je suis persuadée qu’ils constituent une trame qui, mise bout à bout, compose un peu de notre univers. Un tissu doux et soyeux qui nous entoure et nous protège. La source de notre propre pouvoir de création.

J’écris, gonflé d’espoir, ou triste comme un dimanche
J’écris, quand je veux y croire
Ou quand ma bonne étoile flanche
L’essence de mon âme brille quand je mets des mots
Sur les émotions qui torpillent mon cœur jusqu’au stylo
J’écris, pour expliquer, parce qu’en expliquant j’éteins
Un malaise, qui veut pas me lâcher, depuis le matin
J’écris, tant pis si c’est mauvais, et tant pis si c’est perdu
C’est une question d’équilibre et c’est pas toujours pour être luLe sort est un poème, le destin est un roman

Avec la mort comme emblème, pour que chaque moment comptePour rendre hommage (j’écris)
Dans mon orage (j’écris)
Pour que tombe sur les pages (ma vie)
Des mots qui font sécher, couler, sécher, couler des larmes (j’écris)
Sur nos virages (j’écris)
Et ton visage (me dit)
Qu’il n’a pas cessé, pas cessé d’être ma plus belle arme

Pas cessé, pas cessé, même après s’être quittés
Pas cessé même après s’être quittés, d’être ma plus belle arme
Pas cessé, pas cessé, oh, même après s’être quittés
Pas cessé même après s’être quittés, d’être ma plus belle arme

J’écris à mon pote, à ma mère, à ma femme, à mon gosse, à mes peurs, à mes cris
À ma crasse, à la terre, à la sale, sale sorcière de mon cœur
Quand l’avis de tempête imminente agite un drapeau rouge et noir
Que le bruit dans ma tête augmente, pour le faire taire
Bah moi, j’en parle

Le sort est un poème, le destin est un roman
Avec la mort comme emblème, pour que chaque moment compte

Pour rendre hommage (j’écris)
Dans mon orage (j’écris)
Pour que tombe sur les pages (ma vie)
Des mots qui font sécher, couler, sécher, couler des larmes (j’écris)
Sur nos virages (j’écris)
Et ton visage (me dit)
Qu’il n’a pas cessé, pas cessé d’être ma plus belle arme

Pas cessé, pas cessé, même après s’être quittés
Pas cessé même après s’être quittés, d’être ma plus belle arme
Pas cessé, pas cessé, oh, même après s’être quittés
Pas cessé même après s’être quittés, d’être ma plus belle arme

Danse, prie, cours, chante, presse ton âme de s’exprimer
Tant ce monde lance des piques, faudra s’en protéger
Danse, prie, cours, chante, presse ton âme de s’exprimer
Moi j’aimerais n’avoir qu’à me soucier

De rendre hommage, d’écrire
Dans mon orage, d’écrire
Pour que tombe sur les pages de ma vie
Des mots qui font sécher, couler des larmes, d’écrire
Sur nos virages, d’écrire
Et ton visage me dit
Qu’il n’a pas cessé d’être ma plus belle arme

Es-tu libre Max?

Je vous en parle depuis des mois. Ce fut une gestation plus longue que prévue, mais je suis enfin en mesure de vous annoncer la naissance de mon premier Atelier d’accompagnement en ligne, consacré à l’émancipation personnelle et professionnelle !

Grâce au travail stimulant que j’ai pu faire avec ma Coach, Cécile Bonnet, chez Livementor, que je remercie chaleureusement au passage, j’ai pu mettre à jour une approche de Coaching qui me ressemble et qui transmette les idées auxquelles je crois profondément, à savoir :
– L’être humain a un POTENTIEL incroyable et SOUS-exploité,
Nous sommes sur cette Terre pour VIVRE pleinement, et dans les meilleures conditions possibles,
C’est en nous donnant la PREMIÈRE PLACE dans notre vie que nous aurons un meilleur rapport aux autres et au monde !

Ce programme personnel et évolutif, je l’ai appelé « PASSEPORT ÉMANCIPATION ».

Alors, à qui s’adresse ce programme ?
Et bien à toutes les personnes qui ont le sentiment de tout faire au mieux dans leur vie, mais qui arrivent à la conclusion que cela ne sera jamais suffisant.
Toutes les personnes qui sentent leurs forces et leur motivation en chute libre sans savoir comment arrêter ce processus usant.

De quoi s’agit-il ?
Si vous venez depuis quelque temps sur ce Blog, vous savez que je crois profondément au fait que nous soyons, toutes et tous, les auteurs.rices de nos vies. Que nous avons les moyens de réinventer nos vies… Mais la réalité n’est pas si simple ! Comment se fait-il que nous nous sentions aussi bloqué.e.s dans notre quotidien malgré la volonté et l’envie de changer?
Pour vous aider à y voir plus clair à ce sujet, j’ai partagé un QUIZ, rapide et ludique, qui vous donnera peut-être quelques éléments de réponse !

QUEL.LE AUTEUR.RICE DE VOTRE VIE ÊTES-VOUS ?
Découvrez le degré d’émancipation qui vous sépare de la vie de vos rêves !