Vivre l’impossible

«  Do what you can’t »

Casey Neistat

Ras le bol. Trop de contraintes. Trop de choses que l’on nous interdit. C’est difficile de se sentir ainsi empêché.e.s en permanence. Pourtant, cela n’a rien de spécifique à la période que nous sommes en train de traverser. En réalité, il suffit d’avoir un rêve, une envie, ou bien juste une idée, pour déclencher le doute, la peur, ou toute forme de résistance, qui nous explique avec une logique implacable que NON, nous ne POUVONS PAS faire ce qui nous plaît.

Je ne sais pas si vous connaissez cette vidéo de Casey Neistat*, (qui a déjà été vue à près de 14M de vues !) dans laquelle il montre à quel point l’ère du numérique à ouvert le monde des possibles. Que ce soit dans le secteur du cinéma, de la musique, mais aussi du sport, et au final dans de très nombreuses industries, le digital nous donne accès à une tribune personnelle qui nous affranchit d’une quelconque validation extérieure. Ce blog en est une parfaite illustration. J’aime écrire, je rêvais de rédiger des articles sur des sujets qui m’animent, faire des vidéos pour partager des lectures qui m’inspirent, et BAM nous y voilà : vous lisez cet article ! Bien sûr, je ne fais pas partie de la salle de rédaction du Monde, et je n’ai pas d’émission littéraire sur une chaîne de TV, mais je vis mes envies, je nourris mes rêves, et cela n’a pas de prix !

Il existe toujours un moyen d’incarner l’action que l’on aimerait pouvoir faire, mais qui, pour des raisons qui nous échappent, ne peuvent pas avoir lieu. Mon exemple du moment : je rêve d’organiser des Ateliers en présentiel pour réfléchir, entre femmes, à la notion de « sororité ». Évidemment, actuellement, c’est impossible. Mais en me mettant en marche pour « Femmes ici et ailleurs », j’ai commencé à échanger avec des femmes qui agissent à leur niveau pour faire évoluer les choses, et c’est une autre manière de nourrir ce projet, afin de le faire exister dans les mois à venir. Et le digital, même s’il n’apporte pas les mêmes avantages que la présence réelle et le contact physique, peut aussi permettre des choses intéressantes.

« Il n’y a pas d’impossible, seulement d’autres façons de faire. »

Alors cette semaine, mon intention est de refuser de croire que nous avons des limites à nos vies. À la place, tentons d’aller vers ces « soi-disant impossibilités », pour réinventer l’existant, et profiter de toute la créativité dont nous sommes capables pour matérialiser nos envies.

Je vous souhaite, une belle semaine, et la matérialisation de beaucoup de VOS envies !

*PS: Je ne résiste pas au plaisir de vous partager cette vidéo qui donne la pêche et l’envie de repousser le champ des possibles.

2021 J’arrive !

Agrandis-moi, force la ferveur
Réponds-moi, inspire mes peurs
Porte ma croix, juste quelques heures
Donne-moi la foi, inspire mes peurs
Termine de signer entre les hommes l'idylle
Qui va me décider à rester anti-cynique
Résiste à mes idées
Qu'on scie la branche sur laquelle on est ainsi sacrés
Donne-moi des signes

Attends-moi le monde
J'arrive, j'arrive, j'arrive
Je réveillais l'espoir
J'arrive, j'arrive, j'arrive
Je cherchais en qui croire
J'arrive, j'arrive

Excuse mes fautes
Dis que c'était pas si grave
Que c'est des ecchymoses, des bobos
Dis-moi que tout est possible-ssible
À ceux qui bravent, l'important c'est pas de toucher la cible
Mais c'est de la viser
J'apprends qu'avec ton souffle seulement
Assez fou pour compter sur tout, sur toi, surtout sur toi
J'apprends qu'avec ton souffle seulement
Assez fou pour compter sur tout, sur toi, surtout sur toi

Attends-moi le monde
J'arrive, j'arrive, j'arrive
Je réveillais l'espoir
J'arrive, j'arrive, j'arrive
Je cherchais en qui croire
J'arrive, j'arrive

Change, invente, arrache, crée,
Charge, cogne, balafre-les
Dès qu'ils te disent que c'est foutu, que c'est foutu
Tu les fais taire
Change, invente, arrache, crée
Charge, cogne, balafre-les
Dès qu'ils te disent que c'est foutu, que c'est foutu
Tu les fais taire
Change, invente, arrache, crée
Charge, cogne, balafre-les
Dès qu'ils te disent que c'est foutu, que c'est foutu
Tu les fais taire
Change, invente, arrache, crée
Charge, cogne, balafre-les
Dès qu'ils te disent que c'est foutu, que c'est foutu
Tu les fais taire

Attends-moi le monde
J'arrive, j'arrive, j'arrive
Je réveillais l'espoir
J'arrive, j'arrive, j'arrive
Attends-moi le monde
J'arrive, j'arrive, j'arrive
Je cherchais en qui croire
J'arrive, j'arrive, j'arrive
Je réveillais l'espoir
J'arrive, j'arrive, j'arrive

« J’arrive » - Ben Mazué - Album « La femme idéale.

#intentiondulundi #voeux2021 #bonneannée #auteurdemavie #entreprendre #2021 #réussite #joie #rever #créer #oser #sentreprendre #sepanouir #vivre

Sarah Poniatowski Lavoine – L’alignement intérieur

Je vous parle aujourd’hui de Sarah Poniatowski Lavoine, que j’ai découvert au travers de son livre « Couleurs Sarah » dans lequel elle nous initie à la magie des couleurs et des matières, pour enchanter notre intérieur. C’est peut-être la saison qui veut cela, mais en ce moment, je ressens le besoin de me sentir bien dans mon chez-moi et Sarah PL est décoratrice d’intérieur. Son univers, justement, s’intéresse au bien-être par le biais de notre environnement de vie. Sa spécificité est de savoir amener la chaleur d’une maison dans n’importe quel type de lieux pour lequel elle travaille. Il devient un refuge, un cocon, l’endroit où l’on peut se ressourcer en toute sécurité, c’est si précieux ! Car pour ma part, je crois profondément que prendre soin de son intérieur, c’est aussi prendre soin de son intériorité.

« Dans le tourbillon de la vie j’ai très tôt compris l’importance d’avoir un cocon, un environnement, un ancrage. »

Sarah Poniatowski – Ainsi soit style

En quoi Sarah PL est-elle une muse pour moi? Quels sont les aspects de sa personnalité publique (ma perception) qui m’inspirent, et me poussent à l’action ?

ART DE VIVRE

« Mon métier n’est que le prolongement de ma conviction profonde : le bonheur est un art de vivre ».

Sarah Poniatowski – Ainsi soit style

Depuis que je suis entrepreneuse, je me rends encore plus compte de l’importance d’ancrer dans la matière, les valeurs qui m’animent. Car vivre ce que l’on prône, est la meilleure façon de partager ses convictions. Cela s’apparente à trouver son art de vivre, celui que l’on veux déployer pour soi, et que l’on souhaite transmettre par son activité. Il me semble que c’est exactement ce que Sarah PL est parvenue à faire. Par son activité de décoratrice d’intérieur et de créatrice, elle transmet son amour des matières et des couleurs, son attention aux détails, sa sensibilité au beau et au bon. Une approche qui prend soin de l’autre et de nous-même. Elle partage un art de vivre qui me touche, car il me ramène à une sensorialité rassurante et inspirante.

AMBITION & PASSION

« Le désir a toujours été mon moteur. Et le faire naître dans le coeur des autres est ma passion. »

Sarah Poniatowski – Ainsi soit style

L’ambition est souvent présentée comme un rapport de force, un esprit de compétition qui nous demanderait d’être meilleur que le voisin pour accéder à la réussite. Pour ma part, je ne suis jamais parvenue à me sentir concernée par ce type d’ambition, et ce n’est que très récemment que j’ai pris conscience qu’il existait d’autres façons de l’exprimer. Sarah SL exprime une ambition à laquelle je peux m’identifier. Celle d’une femme déterminée à réaliser ses rêves et à partager sa passion. Les gens passionnés me fascinent, et je me surprends à partager leur enthousiasme quel que soit le sujet concerné. C’est d’ailleurs ainsi que j’ai passé 20 ans dans l’industrie du jeu vidéo sans être une joueuse moi-même. Travailler avec des gens passionnés est passionnant. Et pour moi, la plus belle des ambitions est de nourrir et de partager cette passion, quelle qu’elle soit.

SIMPLICITÉ & VIVANCE
Chacune de mes muses fait l’objet d’une obsession qui me pousse à regarder des interviews, écouter des podcasts, lire les livres de son auteur (ici autrice). Et les deux qualités qui transparaîssent dans tous ces média comme un fil rouge sont sa simplicité et son appétit de vivre. J’apprécie sa voix à la fois posée et enthousiaste. Elle ne semble pas chercher à revendiquer son succès, ou bien à glaner de la reconnaissance. Elle vit sa passion pleinement, avec un plaisir communicatif et une soif de transmettre que je trouve très stimulante. Je vous partage un podcast « Le grand style de Sarah Poniatowski Lavoine  » que j’ai particulièrement apprécié.

Et vous? Qu’elle personnalité vous a inspiré récemment?