Déclic #7: contraintes vs. liberté

En cette période estivale, on ne rêve que d’une chose, c’est que toutes les contraintes du quotidien s’arrêtent et que l’on puisse ENFIN profiter pleinement de la vie.

C’est sans compter sur les conditions sanitaires qui, même si elles se sont bien améliorées dernièrement, n’en sont pas moins contraignantes pour organiser ses déplacements, surtout si l’on veut sortir des frontières de l’hexagone.

Alors, on peste, on fulmine, on s’énerve et on se demande QUAND nous pourrons ENFIN être libéré.e.s de toutes ces contraintes… Breaking news, la réponse à cette question est : JAMAIS ! La vie est une succession de contraintes, plus ou moins difficile à accueillir, alors, on fait comment ?

Est-ce que notre liberté est à jamais entravée ? C’est question que je me suis posée dans ce nouveau déclic !

DÉCLICS : une invitation à se questionner

Nous savons tous et toutes ce que nous devrions faire pour prendre soin de nous: manger équilibré, faire du sport, se reposer,… Alors pourquoi ne parvenons-nous pas à passer à l’action ? Nous savons ces choses intellectuellement, mais elles restent en surface. Nous ne les avons pas intégrées pleinement.

Pour libérer notre capacité d’action, nous avons besoin d’une prise de conscience, une étincelle, un DÉCLIC ! Celui qui va nous permettre d’accéder à une compréhension profonde de nos besoins, pour lesquels ne s’opposeront alors plus aucune résistance.

DÉCLIC
Ce petit « pas de côté » qui se vit comme une libération.
Ce basculement de paradigme qui peut tout changer.
Cette lumière dans les ténèbres qui révèle des opportunités insoupçonnées.

Suite au dernier Atelier Passeport Émancipation sur la thématique de l’hygiène de vie, j’ai eu envie de vous partager certains des déclics que j’ai trouvé utiles dans le cadre du processus d’émancipation des personnes que j’accompagne, ainsi que de mon propre cheminement.

Chaque semaine, je vous propose de vous partager ici, un nouveau déclic comme proposition de réflexion. Car nous sommes tous et toutes différents, notre sensibilité est unique, notre temporalité est personnelle, et une information qui mène au déclic pour une personne, n’a pas nécessairement le même impact sur une autre.

Ceci est donc une invitation au questionnement personnel. Apprendre à mieux se connaître, pour discerner ce qui peut nous aider à oser imaginer autrement !

Pour ne louper aucun Déclic, je vous encourage à vous abonner à la Newsletter du Club Émancipation, en me laissant votre e-mail ci-dessous :

De l’importance de la préparation – J. Ikangaa

 » La volonté de gagner ne signifie rien sans la volonté de se préparer. »

Juma Ikangaa (athlète olympique & marathonien)

Nous sommes toutes et tous fasciné.e.s par la réussite. Les films, les podcasts, les journaux sont remplis d’histoires de succès. C’est vrai qu’il y a quelque chose de stimulant à voir ainsi des personnes dans leur moment de gloire. Mais le danger est alors de croire que nous ne vivons pleinement que dans ces instants de triomphe, alors qu’ils ne constituent, au final, qu’une part infime de nos vies.

Je pourrais vous rappeler l’importance du chemin sur la destination, mais cela ne communiquerait qu’une vision un peu désincarnée de l’intention qui m’anime aujourd’hui. Mon idée, est plutôt de dire que la réussite existe déjà au moment de la préparation. Car la victoire du marathonien reste intimement liée à la force qu’il a su insuffler dans ses entraînements.

Cette semaine, j’entame une étape importante dans mon parcours professionnel. Je suis en train de préparer le lancement de mon premier programme en ligne, visant à soutenir l’émancipation personnelle des femmes. Je n’ai aucune certitude sur la façon dont ce lancement va se dérouler ou sur son impact dans la pérennité de ma petite entreprise. Mais dans cette période de préparation, j’ai envie de croire que la conviction que j’emploie à faire advenir ce projet, constitue déjà une part de sa réussite.

Alors cette semaine, je nous souhaite, à toutes et à tous, de mettre le meilleur de nous-même dans la réalisation de nos projets. De savoir mettre de coté les attentes sur les résultats attendus, afin de nous focaliser sur le soin et l’attention que nous portons à toute cette phase de travail préliminaire ! Peut-être est-ce une façon déguisée de nous rappeler l’importance du moment présent ? C’est, aussi et surtout, l’envie de profiter de l’enthousiasme que nous avons pour nos projets, sans attendre leur réussite !

Une très belle semaine à toutes et a tous !