De l’importance de la préparation – J. Ikangaa

 » La volonté de gagner ne signifie rien sans la volonté de se préparer. »

Juma Ikangaa (athlète olympique & marathonien)

Nous sommes toutes et tous fasciné.e.s par la réussite. Les films, les podcasts, les journaux sont remplis d’histoires de succès. C’est vrai qu’il y a quelque chose de stimulant à voir ainsi des personnes dans leur moment de gloire. Mais le danger est alors de croire que nous ne vivons pleinement que dans ces instants de triomphe, alors qu’ils ne constituent, au final, qu’une part infime de nos vies.

Je pourrais vous rappeler l’importance du chemin sur la destination, mais cela ne communiquerait qu’une vision un peu désincarnée de l’intention qui m’anime aujourd’hui. Mon idée, est plutôt de dire que la réussite existe déjà au moment de la préparation. Car la victoire du marathonien reste intimement liée à la force qu’il a su insuffler dans ses entraînements.

Cette semaine, j’entame une étape importante dans mon parcours professionnel. Je suis en train de préparer le lancement de mon premier programme en ligne, visant à soutenir l’émancipation personnelle des femmes. Je n’ai aucune certitude sur la façon dont ce lancement va se dérouler ou sur son impact dans la pérennité de ma petite entreprise. Mais dans cette période de préparation, j’ai envie de croire que la conviction que j’emploie à faire advenir ce projet, constitue déjà une part de sa réussite.

Alors cette semaine, je nous souhaite, à toutes et à tous, de mettre le meilleur de nous-même dans la réalisation de nos projets. De savoir mettre de coté les attentes sur les résultats attendus, afin de nous focaliser sur le soin et l’attention que nous portons à toute cette phase de travail préliminaire ! Peut-être est-ce une façon déguisée de nous rappeler l’importance du moment présent ? C’est, aussi et surtout, l’envie de profiter de l’enthousiasme que nous avons pour nos projets, sans attendre leur réussite !

Une très belle semaine à toutes et a tous !

Le déclic créatif – Yaron Herman

Quelle belle découverte que ce livre que j’ai trouvé au détour de mes pérégrinations chez Musicalame, la librairie lyonnaise dédiée à la musique et à la danse !

La créativité est un processus complexe, et trouver la voie de sa propre expression est un chemin de vie. Découvrir d’autres personnes engagées sur ce même chemin peut être un vrai révélateur, et un moyen de nous donner des pistes de résolution pour les problèmes que l’on rencontre. J’adore ces synchronicités qui mettent sur notre route tel livre ou tel podcast qui va justement parler d’un aspect qui nous concerne personnellement à ce moment-là. C’est exactement ce qu’il s’est passé pour moi avec ce livre. Je me trouvais à un moment compliqué de mon projet entrepreneurial et les doutes prenaient beaucoup de place dans mes réflexions. Ce livre m’a permis de les remettre en perspective et m’a allégé du poids de la pression que je faisais peser sur mes épaules.

POUR QUI ?
Je vous recommande tout particulièrement ce livre dans les cas suivants :
– Vous avez entamé un projet créatif (et pas forcément artistique!) et vous vous « cognez » aux dures réalités pour le mettre en place.
– Vous êtes fasciné.e par les personnes créatives et vous pensez que vous n’avez pas en vous un tel potentiel. Spoiler Alert : vous avez tout faux !
– Vous souhaitez vous lancer dans un nouvel apprentissage à l’âge adulte.

Ce livre rejoint désormais ma « Bibliothèque Ressources » qui rassemble ces livres qui m’inspirent, et qui me stimulent dans la réalisation de mes projets. Ils sont rassemblés dans mon bureau, et je suis persuadée que de les avoir tout près de moi, dans la pièce où je travaille, me permet de bénéficier de leurs bonnes ondes. Je les considère comme des alliés que je n’hésite pas à feuilleter lorsque je traverse une passe plus difficile, ou lorsque j’ai besoin de booster ma motivation.

Et vous? Quel livre vous a stimulé récemment ? N’hésitez pas à me faire part de vos découvertes !

Entrepreneuriat & Spiritualité

Nous en sommes sortis. Ce deuxième confinement a été éprouvant, rien à voir avec le précédent que j’avais plutôt vécu comme un soulagement. Après plusieurs mois de restrictions, nous avons maintenant conscience d’être engagés sur un chemin incertain où toutes nos forces sont mobilisées. Dans ce contexte de crise, la question de l’ESSENTIEL est revenue en boucle, et je me suis interrogée sur ce que je considérais moi-même comme essentiel à ma vie.

Je vous en parlais lundi, j’ai décidé de me replonger dans les « Quatre accords toltèques » pour me préparer à cette nouvelle année qui arrive. Et derrière ce besoin que j’ai eu de me rapprocher de cette sagesse millénaire, il m’est tout à coup apparu évident que je ressentais le besoin de nourrir un domaine que j’ai du mal à prioriser : la spiritualité.

Je ne parle pas de religion, car je ne suis pas une personne religieuse, mais depuis que je suis entrepreneuse, je ressens néanmoins ce besoin de me connecter à une forme de foi. La foi en l’avenir, la foi en l’humain, la foi en mes capacités à avancer malgré tout, et à dépasser les obstacles. Vincent Lenhardt* a identifié la spiritualité comme l’une des 9 vertèbres de la « Colonne vertébrale du sens » qui permet à tout être humain d’exister et d’agir en cohérence avec ses aspirations profondes et son environnement. L’incertitude fait partie intégrante du parcours de l’entrepreneur, mais dans le contexte actuel, nous nous retrouvons tous entrepreneur de nos vies. Nous sommes au cœur d’une tempête, et la seule chose à laquelle nous raccrocher est le cap que nous voulons donner à notre vie. C’est le sens qui donne ce cap. C’est le sens qui éclaire notre chemin, tel un phare, dans cette mer déchaînée. Il nous oriente, il nous donne un but, et c’est en cela qu’il est essentiel.

« Un but ne doit pas toujours être atteint, parfois il sert juste à donner une direction. »

Bruce Lee

J’ai encore beaucoup d’interrogations qui restent sans réponse quand il s’agit d’adresser cette spiritualité au quotidien. Entre physique quantique, sagesse des peuples premiers, reconnexion à la nature, aux rites chamaniques, aux cycles féminins, je rassemble les messages et les pratiques qui parlent à mon âme et la font chanter. Leur point commun ? Une façon de voir la vie au-delà des apparences. Regarder le monde différemment, afin de percevoir une part de divin dans chaque moment, chaque action, chaque être vivant, chaque personne que je rencontre. J’aime « Les quatre accords toltèques », car ils proposent une approche simple de cette forme de spiritualité. Et la simplicité, pour moi, incarne déjà la plus inspirante des sagesses.

Et vous ? Ressentez-vous le besoin de nourrir votre spiritualité ? Avez-vous des livres culte auxquels vous revenez en permanence ?

* Vincent Lenhardt est l’un des précurseurs du Coaching en France. En 2003, il crée le réseau de formation Transformance Pro. JBS Coaching, l’école dans laquelle je me suis formée, fait partie de ce réseau. Mes illustrations pour cet article sont inspirées de ses travaux sur « La colonne vertébrale de l’identité », tiré de son livre « Les responsables porteurs de sens ».