Les droits des femmes – B. Obama

«  Il y a encore beaucoup de travail que nous devons faire pour améliorer les perspectives des femmes et des filles ici, et partout dans le monde… En fait, le changement le plus important, c’est de nous changer nous mêmes. »

Barack Obama

Nous sommes le 8 mars, journée consacrée aux droits des femmes. Une journée pour rappeler que nous avons beaucoup de chance de vivre dans un pays dans lequel les femmes peuvent faire partie de la vie publique et s’exprimer librement. Une journée pour rappeler, néanmoins, que rien n’est acquis, et qu’il reste encore tellement de violences et d’injustices inadmissibles, surtout au sein du « pays des droits de l’homme ». Il me semble que nous avons un devoir d’exemple vis a vis d’autres pays, aux régimes moins démocratiques, et nous sommes encore loin du compte.

En FRANCE, en 2019 : 
• 146 femmes ont été tuées par leur partenaire ou ex-partenaire
• 27 hommes ont été tués par leur partenaire ou ex-partenaire
• 25 enfants mineurs sont décédés, tués par un de leurs parents dans un contexte de violences au sein du couple.
84 % des morts au sein du couple sont des femmes. Parmi les femmes tuées par leur conjoint, 41 % étaient victimes de violences antérieures de la part de leur compagnon. Par ailleurs, parmi les 21 femmes ayant tué leur partenaire, 11 d’entre elles avaient déjà été victimes de violences de la part de leur partenaire, soit 52 %.
Source : « Etude nationale sur les morts violentes au sein du couple. Année 2019 », ministère de l’Intérieur, Délégation aux victimes.

Je suis persuadée que nous, hommes et femmes, avons tellement à gagner dans l’évolution de ces mentalités ! Et pour nourrir cette culture de l’égalité, j’ai le plaisir de vous partager deux événements gratuits, organisés cette semaine par le collectif « Femmes ici et ailleurs », dont je fais partie:
– 8 mars à 12h45: L’égalité, c’est bon pour la santé
Muriel Salles est universitaire, autrice, spécialiste des questions d’égalité. Son discours clair et documenté apporte un éclairage genré très interessant aux questions de santé.
– 11 mars à 19h: Les 50 ans du “Manifeste des 343”
Il reste peu de femmes qui peuvent encore témoigner de cette époque mythique pour le droit des femmes. Claudine Monteil fait partie de celles-là et en plus une oratrice incroyable. Une chance immanquable de pouvoir écouter le récit de sa riche expérience !

Et vous? A votre niveau, que pensez-vous pouvoir changer pour contribuer à plus d’harmonie homme/femme? Une sororité plus active? Une vigilance dans l’auto-dénigrement? Une conscience des mots que l’on emploie? Nous pouvons trouver, chacun et chacune, un moyen de construire, un peu chaque jour, de cet avenir plus serein. Chaque geste compte.

Je vous souhaite une belle semaine, enrichie de cette attention particulière à l’égalité de respect et de droits, avec notre entourage. 🥰

Entreprendre « comme une femme »

Pendant les vacances, j’ai réfléchi aux sujets qui me touchaient personnellement, mais auxquels je ne donnais pas assez de place dans ma vie. Et l’un des plus importants pour moi est le FÉMINISME. Je sais, je sais, c’est un sujet à la mode, mais je sais faire la différence entre un engouement passager et un sujet qui me prend aux tripes. Ces dernières années en entreprise, j’ai compris à quel point le sexisme avait pu entraver ma carrière professionnelle sans que je sois jamais pleinement consciente de ces enjeux politiques pourtant si actifs à tous les niveaux, y compris dans ma propre éducation.

Ce n’est pas tant la lutte contre le patriarcat qui m’anime, même si évidemment elle fait partie de l’équation, mais plutôt comment moi, en tant que femme, je peux déconstruire cette éducation qui m’empêche d’exercer ma puissance ? Car je vois bien que déjà, à mon niveau, je peux changer tellement de choses. Prendre conscience de la misogynie que nous nourrissons entre femmes aka les blagues sur les blondes, les préjugés qui nous poussent à juger d’autres femmes sur leur façon de s’habiller ou de se maquiller, la rivalité que nous alimentons en place et lieu de la sororité. Parvenir enfin à dénoncer les disparités que l’on rencontre en tant que femme en entreprise, et que l’on choisis de ne pas voir, pour éviter de passer pour une « emmerdeuse ». Je veux ouvrir mes yeux sur cette réalité qui dérange, pour m’assurer de libérer, pour moi et pour toutes les femmes qui le désirent, le plein potentiel qui est en nous.

Alors voila, je souhaite, consciemment, creuser le dossier du féminisme, ce sujet que je connais si mal, alors que je suis censée être la première concernée. Et plus précisément, ce à quoi j’ai envie de contribuer, c’est le fameux women empowerment, je n’ai pas trouvé de traduction en français qui retranscrive de manière aussi directe ce besoin, que je ressens, de me réattribuer ma puissance de femme.

Pour ce premier article, je voulais vous partager une pub réalisée par la marque Always il y a quelques années et qui avait vraiment opéré un déclic chez moi. Une prise de conscience essentielle, celle d’avoir besoin de se ré-approprier de manière positive la définition-même de la féminité. Aujourd’hui, mon objectif est de pouvoir simplement me sentir fière de dire que j’entreprends et que j’écris « comme une femme ».

La version en FR pour ceux qui préfèrent.

Si vous avez des suggestions de lectures, de podcasts, de vidéos, je suis toute ouie !

3 Podcasts qui rendent leur force aux femmes!

Les discussions sur la force des femmes, le féminisme, les violences faites aux femmes alimentent copieusement l’actualité actuelle, à raison. Nous sommes au 21ème siècle, et même si nous avons la chance incroyable de vivre dans une nation de droits et de libertés, subsistent encore trop d’inégalités, de complaisance, ou d’indifférence sur ces sujets qui pourtant touchent à notre humanité. Je me documente énormément sur ces sujets, car ils m’aident à mieux comprendre qu’elle type de femme je veux être au quotidien, et je me suis dit que ces contenus étaient d’une telle richesse que je les considérais d’utilité publique ! En voilà une petite sélection pour vous. N’hésitez pas à me partager vos propres sources si vous souhaitez contribuer à ouvrir les consciences sur ces sujets passionnants. Bonne écoute!

LES COUILLES SUR LA TABLE
Lien vers le Podcast Les couilles sur la table
Des discussions pour remettre en cause nos modes de pensée sur les relations homme-femme, la sexualité, la sensualité et tant d’autres sujets sur lesquels je croyais déjà avoir mon opinion toute faite. Il n’en est rien et c’est ça qui est beau et qui est me semble t-il l’esprit de ce podcast : interroger sans incriminer afin de redonner à chacun et à chacune sa pleine puissance. Il ne s’agit à aucun moment de poser les femmes en victime, mais bien de regarder la réalité en toute responsabilité, afin d’envisager d’autres façons de vivre nos relations au monde. Ça secoue, j’adore ! Je recommande particulièrement la série d’entretiens avec Virginie Despentes, évidemment. 😉

FEMMES PUISSANTES
Lien vers Femmes Puissantes Podcast
Émission de France Inter lancée durant la période estivale 2019 et qui se poursuit depuis. Léa Salamé nous partage ses rencontres avec des femmes “puissantes”. Elle les interroge sur leur rapport au pouvoir, leur donne l’opportunité d’expliquer leur vision de la vie et de l’épanouissement personnel. J’ai adoré découvrir les coulisses du pouvoir, le point de vue de celles pour qui j’aurais pu imaginer que tout était facile. Mais ce dont je me suis aperçue aux cours de ces entretiens, c’est que se réattribuer sa puissance ne va jamais de soi. Fabuleux témoignages de femmes, simplement humaines.

SOIS GENTILLE, DIS MERCI, FAIS UN BISOUS
Lien vers Podcast Sois gentille, dis merci, fais un bisous
Même si ce Podcast n’est aujourd’hui plus alimenté, les épisodes enregistrés sont toujours grandement d’actualité. Ils m’ont tous nourris, émus, parfois bousculés. Clémence Bodoc a cette sensibilité joyeuse avec laquelle je me suis sentie en affinité et j’ai trouvé énormément de réconfort à découvrir avec elle le chemin de ces femmes qui ont eu le courage de chercher leur place dans ce monde. Ces « petites filles sages qui ont arrêté de l’être » comme l’exprime le motto du Podcast. Aller au plus prêt de soi-même pour se découvrir et inventer sa propre façon de naître au monde, en tant qu’exploratrice de ma propre créativité, c’est une démarche qui me touche particulièrement!