Lâcher qui je suis

«  Quand je lâche ce que je suis, je deviens ce que je pourrais être ».

Lao Tseu

Entre la personne que je pense être, celle que j’aimerais devenir et celle que je ne veux surtout pas être… Que me reste-t-il ? Cette citation de Lao Tseu, m’incite à lâcher toute image préconçue que je pourrais avoir de moi-même. De plus être attaché à une identité, mais à une présence à soi à l’instant T. C’est très difficile. Surtout que lorsque l’on se met en marche sur le chemin de notre propre déploiement, les remarques pour vous rappeler à l’ordre ne manquent pas. À une période de ma vie, j’ai décidé après quelques lectures sur le sujet, de me lancer dans le végétarisme. Les réactions que j’ai pu recueillir alors de personnes qui croyaient me connaître a été très instructif. J’ai eu cette désagréable impression d’être emprisonnée dans une image de moi qui ne me convenait plus. « Toi qui aimes tant manger, c’est tout de même dommage de te priver de ce que tu aimes ». « Toi ? Végétarienne ? Non mais tu détestes les haricots verts et la salade ! ». Ces personnes avaient raison : j’adore manger, et je déteste les haricots et la salade. Pour autant, cela fait maintenant 7 ans que je suis végétarienne, que j’ai trouvé une autre version de moi-même dans les vestiges de celle que j’étais alors. Et même si sur ce sujet là, j’ai su lâcher ce que j’étais pour devenir une autre version de moi-même, ce n’est pas si évident dans tous les domaines. Passer du salariat à l’entrepreneuriat. Passer d’un mode de fonctionnement centré sur la productivité à un comportement mettant en valeur la créativité. Renoncer à ce que l’on connait pas coeur. Se dépouiller. Developper la souplesse nécessaire pour s’autoriser à changer. C’est mon intention de la semaine. Laisser la curiosité prendre le dessus et oser se réinventer. Chaque jour.

Une merveilleuse semaine d’expérimentations et de pas de côté.

(Ré)OUVERTURE

« Live… like somebody let the gate open »*

*Vivre, comme si quelqu’un avait laissé la porte ouverte.

En me mettant en quête de la citation du jour qui allait inspirer l’intention de cette semaine de retour, je suis tombée par hasard sur cette image. Cette énergie, cette liberté, cet enthousiasme, je les reconnais, ce sont ceux qui m’ont animé pendant ces trois dernières semaines de vacances. Trois semaines au cours desquelles j’ai pu à lâcher prise, et profiter pleinement de ce que la vie avait à m’offrir. Plus de pression et plus d’attentes, juste la plaisir du moment présent. Et en ce jour de reprise, je me rends compte à quel point, la plupart des contraintes auxquelles je reviens, sont celles que je me mets à moi-même. Que se passerait-il si, pour une fois, j’oubliais de fermer la cage dans laquelle je m’enferme toute seule ? Si j’oubliais de trop prendre au sérieux les enjeux qui m’attendent ? Bien sûr, la vie n’est pas qu’une partie de plaisir, mais devons-nous pour autant nous couper de la joie simple d’être vivant, libre et prêt à tout? Laissons la porte ouverte, qui sait où cela nous mènera ? Qui sait, qui aura envie de nous rendre visite ?

Je déclare AUTEURDEMAVIE.COM à nouveau OUVERT ! 🙂

Le mot du mois d’août : VACANCES !

J-1 avant le début des vacances ! Et cette dernière ligne droite avant un break prolongé est toujours aussi compliquée pour moi. Je me traîne, la semaine parait interminable, ce qui est souvent le signe que je suis arrivée au bout de mes ressources et que je n’ai d’autre choix que de me reposer. Travailler sur un projet qui vous tient à cœur est galvanisant. Prise dans mon élan, j’ai eu du mal à m’arrêter et peut-être me suis-je un peu oubliée. Après presque 7 mois de travail sans interruption, il est grand temps pour moi de faire une pause. À croire que le confinement n’aura finalement pas été si reposant !

J’attends aussi ces vacances avec une grande impatience, car je prends maintenant conscience que ces derniers mois, je ne me suis pas octroyé le temps nécessaire pour explorer ma propre créativité et aujourd’hui je sens bien que je suis en manque ! Le danger de ça ? C’est de me prévoir un agenda de vacances encore plus ambitieux que mon emploi du temps normal. Vouloir absolument remplir ce vide que je sens arriver, alors que j’en ai tant besoin.

« Le planning, c’est PAS de planning »

Ma devise de vacances !

RESISTER à cette force impérieuse qui me pousse à vouloir trop en faire. Lâcher prise, ne pas faire de plans sur la comète. J’essaye, mais je vous avoue que je n’y arrive pas, c’est plus fort que moi. Et le mieux que je puisse faire, c’est de limiter les projets dans lesquels j’ai envie de me plonger, en essayant de rester la plus bienveillante possible avec moi-même dans leur réalisation. Après d’âpres négociations avec moi-même, j’ai identifié deux projets qui m’appellent dans les prochaines semaines.

1/ LA PHOTO

Je vous en parlais semaine dernière, j’ai besoin de cette quête de beauté. Aujourd’hui, cela me semble aussi indispensable que de reprendre ma respiration. Je me rends compte à quel point je suffoque actuellement de ce manque d’exploration créative que je n’ai pas réussi à caser dans les dernières semaines. J’ai continué mes préparatifs et je suis tombée sur le Challenge #365joursdinspiration d’Anne-Solange Tardy. Elle propose 1 thème par jour, une façon de  se donner un objectif pour créer. Je ne sais pas si je vais m’imposer de suivre le challenge stricto sensu, mais je trouve interessant de m’en inspirer pour me mettre en mouvement. Car si vous créez également, vous le savez : le plus difficile c’est toujours de se lancer ! Ce challenge peut constituer une base de départ inspirante. Si cela vous intéresse aussi, vous trouverez toutes les informations sur ce challenge ICI. Si vous souhaitez suivre mes expérimentations, je vous invite à vous abonner à mon compte Instagram, c’est là que je serai finalement la plus active ! 😉

2 / LE BULLART

Vous connaissez mon amour pour le Bullet Journal, l’écriture d’un journal. Mais là aussi, je ressens le besoin de lâcher ce que je connais si bien pour partir à l’aventure en terre inconnue. Saisir l’opportunité de ces vacances pour tenter de transformer ma pratique de Bullet journal, et de Journal quotidien en Bullart. M’autoriser (à nouveau!) à dessiner, coller, expérimenter, m’aventurer dans quelque chose de plus créatif. Sur ce sujet, mon inspiration est venue de la vidéo de Bambichose, concernant le Bullart. Elle m’a rappelé combien trouver son chemin vers l’expression de sa propre voix prend du temps, et combien la tenue d’un carnet peut vraiment faciliter ce chemin d’évolution.

Tout cela pour vous dire que le Blog va se mettre en PAUSE, le temps des trois prochaines semaines (Retour semaine du 24 Aout). Pour que je recharge mes batteries à tous les niveaux : énergie, créativité, inspiration. J’ai besoin de laisser mon âme souffler, se nourrir, s’exprimer. Sortir de ma routine, du cadre rassurant d’un emploi du temps organisé pour accueillir le renouveau de la Rentrée et de nouveaux projets.

Je vous souhaite donc d’EXCELLENTES VACANCES, si comme moi vous partez quelque temps, et un MAGNIFIQUE mois d’août, si vous continuez de travailler. Quelle que soit votre situation, je crois que ce mois est parfait pour laisser la créativité s’exprimer par toutes les fibres de notre corps et de notre âme.

À très vite ! 💝

fA.